Le personnel de la prison de Dunkerque a été dépisté ce mardi matin pour vérifier que personne n’a la Covid-19. Une campagne qui fait suite au test positif de deux détenus la semaine dernière. La CGT estime que cette campagne n’a pas été faite assez vite. La direction de son côté assure que tout est sous contrôle, que si d’autres détenus sont positifs, ils pourront être isolés. L’un des prisonniers positifs pourrait être porteur de la nouvelle souche, les résultats définitifs ne sont toujours pas connus.

Deux détenus de la maison d’arrêt, deux passeurs, ont été testés positifs lau coronavirus la semaine dernière. L’un d’eux serait porteur de la nouvelle souche du virus. La CGT a rapidement demandé une campagne de dépistage. Elle a eu lieu ce mardi matin. Mais ça ne suffit pas à calmer les tensions. Une situation surveillée de très haut. Reportage :

X
X