La ville vient d’annoncer la deuxième partie de son programme de ravalements obligatoires des façades du centre-ville. Revalorisation de son habitat, requalification des espaces publics. Après le secteur de la place Jean Bart, les travaux vont s’éloigner un tout petit peu, même si on reste dans le centre.

Le centre-ville qui se refait une beauté, ça continue, nous nous éloignons de l’hyper-centre, puisque la municipalité va s’atteler à refaire les façades des immeubles du boulevard Alexandre III de la place Jean Bart à la place de la République, donc en direction de la gare. Réfection aussi des habitations de la rue d’Angers et de la rue National.
Des bâtiments qui datent des années 50, 60, Dunkerque est alors en pleine reconstruction. Si vous êtes à l’intérieur, l’état des lieux reste correct, pas d’insalubrité. Mais à l’extérieur, c’est moche, surtout très abimé. D’où cette volonté de reconstruction.
Alors, quand on dit la municipalité, ce sont les propriétaires, les copropriétés qui vont payer. La mairie va les aider. Avec des subventions allant jusqu’à 30% du montant des travaux éligibles, subventions versées après travaux et après diagnostiques. Une enveloppe de 256 000 € est prévue. Pour la recherche d’une entreprise, d’un architecte, la ville peut vous apporter son expertise, ses conseils. Si vous habitez le secteur, vous avez deux ans pour faire ces travaux.

Plus de détails en vous rapprochant des services techniques de la ville de Dunkerque.

X
X