Frédéric Drogerys (à gauche) et Stéphane Pinto (à droite)

Hier, le Premier Ministre et une partie de son gouvernement étaient à Dunkerque pour un comité interministériel sur la pêche. Une délégation de marins pêcheurs de la Côte d’Opale n’a pas été reçue par le ministre de l’agriculture, mais par un membre de son cabinet. L’important pour la profession était de se faire entendre pour dénoncer la pêche électrique. A ce jour, sur le papier son interdiction a été adoptée il y a 11 mois par un vote à Bruxelles mais dans les faits, elle est toujours pratiquée au large du littoral.

Frédéric Drogerys, marin dunkerquois et Stéphane Pinto, marin boulonnais, sont certes rassurés d’être soutenus par le gouvernement, mais ça ne suffit pas :

A noter que le patron de dockers de Dunkerque, Franck Gonsse, a lui aussi été reçu, mais pour évoquer le développement des grands ports maritimes.

X
X