La communauté turque de Petite-Synthe victime de tags islamophobes. Une enquête a été ouverte après la découverte d’inscriptions à caractères islamophobes au niveau de la porte d’entrée de l’ACSCT (Association Contemporaine, Sociale et Culturelle Turque), c’était la semaine dernière. Les membres et leur président ont décidé de réagir car, en effet, pour cette communauté qui dit n’avoir aucuns problèmes avec ses voisins, c’est l’incompréhension.

Pour l’ASCT, qui n’a jamais eu de problème avec ses voisins, le message est amer et laisse place à l’incompréhension. Reportage :

L’enquête, confiée au commissariat de Dunkerque, est toujours en cours.

X
X