Un homme de 34 ans originaire de Lens a été jugé ce matin au tribunal correctionnel de Dunkerque pour s’être masturbé tout en se filmant. Ça c’est passé dans un train entre Calais et Bourbourg en janvier 2018. L’accusé n’en est pas à sa première condamnation pour exhibition sexuelle.

“Une chose que vous devez savoir, c’est que je suis acteur pornographique !” dit-il au tribunal. Voilà comment ce Lensois sans domicile fixe justifie les faits. Pour lui, les deux jeunes femmes, qui l’ont aperçu dans ce train, n’avaient qu’à lui dire d’arrêter. Une scène de masturbation qu’il filme pour pouvoir la diffuser sur internet parce que pour lui, “ça vaut de l’or” et donc ça vaut le coup de passer au tribunal. Il n’en est pas à sa première condamnation. 27 au total, 3 pour des faits similaires aux Pays-Bas, à Dunkerque en 2016 et à Arras en 2017. Le tribunal de Dunkerque regrette le manque de considération auprès des victimes choquées par cette scène. “Mais est-ce que vous comprenez que c’est interdit ?” demande le tribunal. Il répond oui, mais qu’il faut prendre des risques quand on veut faire ce métier. Le procureur requiert 10 mois de prison avec un maintien en détention. Le tribunal le condamne à 18 mois de prison, dont 8 mois de sursis et 2 ans de mise à l’épreuve et de soins psychologiques. 

X
X