Les associations carnavalesques de Dunkerque tirent la sonnette d’alarme. Elles sont en grande difficulté. Privées de bandes et surtout de bals, il n’y aura pas de rentrée d’argent en 2021, comme en 2020 pour certaines. Les associations reçoivent quand même des aides, du chômage partiel, mais les trésoreries ont fondu.

La Jeune France a vu l’an passé son bal des Gigolos Gigolettes être annulé quelques heures avant le début des festivités. L’une des plus vieille association culturelle de la région est en danger, son président, Erick Verlet.

 

Pour le Sporting les temps sont durs. L’association possède plusieurs salariés. Et le bal n’est pas la seule de ses difficultés. Covid oblige, les activités sportives sont suspendues. Le club est pour l’instant fermé. Et le risque de voir la plus vielle asso sportive de Dunkerque fermée définitivement est réel. Le Sporing sera dans le rouge à la fin de l’année selon son Président Patrick Crockey.

 

Un grand concert pourrait être organisé en septembre pour soutenir le Sporting.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

X
X