Les victimes devront encore patienter 3 mois avant que le tribunal de Dunkerque ne rende son verdict. Il devra déterminer les responsabilités dans un dossier complexe où deux industriels, TOTAL et ORTEC, mais aussi le chauffeur du camion qui a causé l’explosion, étaient sur le banc des accusés. Au terme de 2 jours d’audience, le procureur a requis de lourdes amendes contre les industriels et 2 ans de prison avec sursis contre le chauffeur. Les avocats de la Défense ont plaidé la relaxe pour leurs clients respectifs, se renvoyant la balle sur les responsabilités du drame. En janvier 2009, cette explosion avait fait 1 mort et 5 blessés graves.

Pendant les 2 jours d’audience, les avocats des trois mis en cause, TOTAL, la société de nettoyage industrielle ORTEC et le chauffeur du camion qui a provoqué l’explosion, se sont renvoyés la balle sur les circonstances et les causes de ce drame, plaidant tour à tour la relaxe pour leurs clients respectifs. Compte-rendu d’audience :

X
X