© Ville de Dunkerque

30.000m3 de sable viennent d’être injectés sur la plage des Alliés, à Dunkerque. Objectif : sécuriser cette plage qui sert de protection à la digue, pour empêcher la submersion marine. Et pour empêcher le sable de partir, des oyats ont été plantés, de l’extrémité de digue ouest au futur grand hôtel. Environ tous les deux ans, la communauté urbaine de Dunkerque effectue ce type d’opération.

C’est une opération quasiment blanche au niveau écologique puisque ce sable vient du port, des travaux dans le port. Benjamin Dassonville, chef de service Aménagement des Espaces Publics à la CUD :

Un investissement de 90.000 € pour la CUD.

X
X