En cette journée nationale du don d’organe hier, des médecins et infirmières du CHD sont allés à la rencontre des Dunkerquois (© Delta FM)

La greffe peut sauver des patients ! Et pour y arriver, les médecins ont besoin de notre aide à tous. En cette journée nationale du don d’organe ce mercredi, des médecins et infirmières du CHD sont allés à la rencontre des Dunkerquois. Une journée de rencontre pour parler du don d’organes simplement, sans jugement, et surtout inciter la population à réfléchir au sujet, à faire connaître sa position. Une position qui permettra le cas échéant de connaître votre volonté. A Dunkerque, ces 5 dernières années, 89 organes ont pu être prélevés et implantés partout en France, mais le besoin en greffe reste important.

Une partie de l’unité de coordination des prélèvements d’organes du CHD s’est rendue en centre-ville de Dunkerque hier pour rencontrer la population. L’idée étant de parler du sujet, de faire réfléchir et surtout de ne pas juger les avis des uns et des autres… Et puis, il faut aussi expliquer le procédé ou les démarches. Ecoutez le docteur Serge Moulront, le responsable de cette unité de coordination de l’hôpital de Dunkerque :

X
X