photo d'illustration (© Delta FM)

Ils étaient jugés la semaine dernière pour avoir aidé un garagiste mis en cause dans plusieurs affaires. Ils lui auraient fourni des informations sur des véhicules qu’il s’apprêtait à acheter, ou à lever des mises en fourrière. Les policiers ont mis en avant leur bonne fois et des états de service irréprochables. Ils ont « juste voulu aider l’un de leur indic”. Selon nos confrères de la Voix du Nord, cette affaire tourne aussi au règlement de compte entre policiers de différents services. Le délibéré sera rendu le 9 février. La procureure a requis un an de prison, dont six mois ferme et trois ans d’interdiction d’exercer pour l’un des policiers. Quatre mois avec sursis pour le second. 15 mois de prison ferme sont requis contre le garagiste et une interdiction d’activité commerciale pendant cinq ans.

 


X
X