© Delta FM

Une enquête interne avait été lancée en juillet par le SDIS, le service d’incendie et de secours, suite à la disparition de doses de vaccin contre la covid au sein du kursaal de Dunkerque. Le SDIS gérait alors le fonctionnement du centre de vaccination. Selon nos confrères du Phare Dunkerquois, l’enquête aurait abouti à la mise en cause d’un officier médecin. Ce dernier aurait pris des doses pour en faire profiter des proches… Il a avoué les faits. Des sanctions devraient désormais être prises à son encontre.

 

X
X