Un dunkerquois fait encore parler de lui… Souvenez vous début août il avait été interpellé pour violences conjugales et avait fait vivre l’enfer aux policiers lors de sa garde à vue, notamment en leur jetant ses excréments. Incarcéré, il s’en est pris aux surveillants pénitentiaires, les menaçant, il a aussi mis le feu au matelas de sa cellule pour protester contre ses conditions de détention. Il a été écopé de 2 ans de prison dont 6 mois avec sursis, supplémentaires, pour ces faits.

X
X