Environs 200 manifestants, dont des avocats et des militants syndicaux, sont encerclés par les CRS. Ils tentaient de se rapprocher du site d’AstraZeneca où le président de la République est attendu. Un avocat a été placé en garde à vue sans se voir notifier la raison exacte.

X
X