Comme hier, près de 150 agriculteurs paralysent aujourd'hui les dépôts de carburants du Dunkerquois

C’est au tour des agriculteurs du Pas de Calais de garder les grilles des dépôts de carburants du Dunkerquois, Total à Mardyck et la DPC à St Pol sur Mer. Depuis hier, partout en France, éleveurs et producteurs sont mobilisés pour dénoncer, entre autres, la politique agricole du gouvernement. Dénoncer les accords commerciaux qui pourraient autoriser demain l’importation de denrées alimentaires produits avec des substances interdites en Europe.
Comme hier, 150 personnes sont présentes, réparties sur 2 sites. Les fédérations syndicales parlent de 3 jours de blocage, mais cela pourrait durer plus longtemps en cas d’échec des négociations.

Les agriculteurs sont remontés à bloc, surtout après les déclarations de leur ministre qui ne reviendra pas sur l’autorisation accordée à Total d’importer de l’huile de palme pour sa bioraffinerie. La profession est à bout de souffle et réfute des accords commerciaux qui, pour Jean-Christophe Rufin de la FRSEA, vont “empoisonner la population” :

X
X