Le tribunal de Dunkerque rendra son verdict le 27 novembre dans l’affaire Mégane Lafdal. En juillet 2015, cette jeune fille de 22 ans perdait la vie dans un accident impliquant plusieurs motos à Ghyvelde. Le conducteur de l’une d’entre elle, son ex-compagnon, ainsi qu’un autre motard impliqué dans l’accident comparaissaient ce Jeudi pour homicide involontaire. Les mis en cause ont continué de nier le caractère dangereux et leur vitesse excessive au moment de l’accident, malgré plusieurs témoignages et une expertise prouvant le contraire. Le procureur de la République a requis 2 ans de prison et une annulation de permis de conduire avec interdiction de le repasser pendant 5 ans.

Kévin Dhondt, ex-petit ami et conducteur de la moto sur laquelle se trouvait Mégane le jour de l’accident, comparaissait aux côtés d’un autre motard impliqué dans le drame. Six heures d’audience au cours desquelles deux versions s’affrontaient :

X
X