Une vingtaine de mobil-homes, mis à disposition par Flandria Loisirs à Ghyvelde, a été installée cette semaine sur l’aire des gens du voyage à Leffrinckoucke (© L. Buys - Delta FM)

Le préfet de région était en visite ce matin à Leffrinckoucke. Jean-François Cordet a rencontré les premières familles de réfugiés accueillies sur le site de l’aire des gens du voyage. Une vingtaine de mobil-homes a été installée pour accueillir donc les familles et les personnes vulnérables qui étaient jusqu’à présent au camp de Grande-Synthe. A Leffrinckoucke, il ne s’agit pas d’un nouveau camp, mais d’un site d’hébergement d’urgence pour les mettre à l’abri pendant la période hivernale. Ce site peut accueillir jusqu’à 120 personnes, il sera géré au quotidien par l’AFEJI qui discutera des différentes solutions pour les réfugiés, notamment la demande d’asile.

Ce matin, 9 familles ont accepté de quitter le camp de Grande-Synthe pour s’y installer. L’objectif, c’est de les mettre à l’abri. Jean-François Cordet, préfet de région :

 

L’installation de ce site d’hébergement d’urgence a été annoncée en début de semaine aux habitants de Leffrinckoucke par un courrier de la mairie. Un courrier pour les informer et les rassurer, mais une petite erreur a mis le feu aux poudres. Bernard Weisbecker, le maire de la commune :

X
X