Après deux jours d'audience, le tribunal de Dunkerque rendra sa décision fin juin. (© DeltaFM)

Le procès d’André Decroix s’est achevé, ce mercredi, devant le tribunal correctionnel de Dunkerque, délocalisé au Kursaal pour l’occasion. Après les plaidoiries, André Decroix et son ex-femme se sont exprimés à la barre. 

Des excuses, enfin, c’est le minimum et c’est ce qu’André Decroix a daigné accordé (du bout des lèvres) à ses victimes, présentes dans la salle, à l’issue de l’audience. « Je suis le seul responsable, et je suis désolé« , c’est avec ces mots qu’il a terminés son propos, juste après son ex-épouse qui s’est, elle aussi, confondue en excuses, affirmant regretter d’avoir, je cite : “été lâche d’avoir laissé faire”. Quelques heures auparavant, les avocats des parties civiles, Me Charlotte Catrix en tête, ont insisté sur la détresse de leurs clients, certains suivent des traitements, après avoir perdu une partie de leurs économies, parfois celles de toute une vie, des acomptes dilapidés par André Decroix via ses sociétés DLB meubles et DLB cuisine notamment.

4 ans de prison dont 2 ans de prison ferme requis

Dans ses réquisitions, le substitut du procureur n’a pas mâché ses mots et la peine proposée s’en ressent : 4 ans de prison dont deux fermes avec un mandat de dépôt, une obligation de travail et de rembourser ses victimes. Ces dernières n’ont malheureusement que très peu de chance de récupérer leur mise, explications plus détaillées sur ce dernier point à retrouver ce jeudi midi sur Delta FM.

Le parquet a également requis 2 ans avec sursis et une obligation de rembourser ses victimes contre l’ex-épouse de « Dédé le Belge », pareil à l’encontre de son ex-associé. La décision du tribunal de Dunkerque sera rendue le 27 juin prochain, à 13h30.


X
X