Mobilisation surprise ce matin devant la clinique de Flandre, à Coudekerque-Branche. Un débrayage de 59 minutes a eu lieu avec un rassemblement, à l’appel notamment de la CGT. Motif de la colère : les négociations salariales au point mort, l’arrivée d’une pointeuse, pas d’intéressement, dégradations des conditions de travail, prime d’assiduité non attribuée aux salariés en congé maternité… S’il n’y a pas d’amélioration, d’autres débrayages devraient avoir lieu.

Plusieurs salariés n’ont pas été payés en décembre dernier du fait d’un souci technique. Problème aussi dans l’intéressement, dans la prime d’assiduité refusée aux employées en congés maternité… Et apparemment, c’est comme ça depuis plusieurs années. L’une des responsables de la CGT, à la clinique :

X
X