Elles devraient être mises en examen et placées en détention provisoire pour le meurtre d’un homme, rue Jules Ghesde, dans la nuit de samedi à dimanche. D’après les premiers éléments, les deux personnes, un homme et une femme d’une trentaine d’années, reconnaissent les faits mais leurs versions divergent sur les circonstances, les motivations, la chronologie et leur implication dans les coups portés à la victime. L’autopsie a révélé que la victime était bien décédée des suites des coups portés par ses agresseurs.

X
X