L’association Coud’Pouce vient en aide aux bébés kangourous. Alors que des incendies ravagent l’Australie, des milliers bébés se retrouvent orphelins. Un appel a été lancé au niveau international pour récolter des petites poches où les animaux pourraient se glisser et ainsi réguler leur température. L’association coudekerquoise planche depuis vendredi dernier pour en confectionner 200, en matière naturelle, grâce aux draps récoltés dans toute l’agglomération. Ces 200 poches transiteront mercredi par Carcassonne avant de prendre la direction de l’Australie.

Deux salariés planchent sur la conception de 200 poches qui pourront être utilisées pour sauver des kangourous, des koalas ou des renards. Cédric Neuville, de l’association Coud’Pouce :

0%
X
X