Les maires de France ne se sont pas laissés amadouer par le champagne et les petits fours d’Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron tente de séduire les maires cette semaine, dans le cadre du 100ème congrès des maires de France. Celui de Coudekerque-Branche faisait partie des invités à un cocktail, ce mercredi, à l’Elysée. Une rencontre qui avait pour but d’apaiser les tensions nées des dernières annonces faites par le gouvernement au sujet des collectivités locales, avec encore des économies à faire. Des maires pas vraiment emballés par cette séance de calinothérapie, celui de Saint-Etienne parlant de dîner de cons. L’édile coudekerquois a eu pour sa part le sentiment que les élus de terrain étaient quelque peu déclassés par le pouvoir en place, Paris qui décide de tout. Il s’inquiète aussi de nouvelles économies demandées aux collectivités locales, rappelant qu’une commune sur trois était déjà dans le rouge.

David Bailleul conteste cette politique, avec l’impression que l’Etat ne fait plus confiance aux élus de terrain. Paris qui décide de tout. David Bailleul :

X
X