affiche-villes-memoiresL’histoire et l’avenir au centre d’un colloque à Dunkerque… Le vendredi 27 mai, il va être question des villes détruites lors des 2 guerres mondiales par le biais de témoignages. Témoignages de leur reconstruction, de leur identité née de ce passé douloureux. C’est la communauté urbaine de Dunkerque qui a lancé cet événement qui va rassembler des délégations de 11 villes de Russie, Pologne, Japon, d’Allemagne, d’Espagne, de Belgique, de Tunisie et bien sûr françaises. L’idée est de créer un réseau des villes-mémoires pour ne pas oublier l’histoire et faire passer un message de paix. Des animations sont aussi prévues pour le public jusqu’au 4 juin. Les détails sont à retrouver sur le site de la CUD.

Le but de ce colloque est de faire passer un message au niveau international par le biais de villes qui ont été marquées par la destruction au cours de la 1ère ou 2nde guerre mondiale. Patrice Vergriete, président de la CUD :

Parmi les 11 villes invitées à cet événement, à ce colloque, on retrouve des pays alliés, mais pas seulement… car la guerre a touché aussi des villes allemandes ou japonaises dont les populations ont été, elles aussi, traumatisées :

X
X