Co Boont'ch garde espoir mais se veut raisonnable à l'approche des festivités carnavalesques. (© DeltaFM)

Ces mots sont ceux de Pascal Bonne, alias Cô Boont’che, tambour major de Dunkerque. Alors que le carnaval pourrait subir une deuxième annulation consécutive, une première dans l’histoire, les carnavaleux tentent de garder le moral, en attendant fébrilement la décision du Préfet.

Entretien avec Bastien Ducrocq :

 

Décision du Préfet attendue à la fin du mois de janvier.

X
X