En politique, l’opposition vent debout contre un projet de mutualisation des services communautaires et municipaux. Claude Nicolet dénonce depuis plusieurs semaines le transfert de 660 agents de la Ville de Dunkerque vers la CUD. Un transfert motivé par des soucis financiers qui va abaisser le niveau de service public rendu aux usagers, d’après l’élu d’opposition. Interrogé par nos confrères de la Voix du Nord, Patrice Vergriete réfute. Pour le Président de la CUD, il s’agit d’une montée en compétences pour les agents, et d’une amélioration des services rendus à la population. Pour lui, la création à termes de ce service unique améliorera l’efficacité tout en gardant l’ossature des communes de la CUD.

Claude Nicolet s’oppose à ce projet qu’il juge « opaque » et qui entraînera selon lui une baisse de la qualité du service public pour les habitants du territoire. Pour l’élu, la logique est purement économique. Claude Nicolet :

Des compensations sont prévues et ces décisions sont débattues collégialement entre tous les maires de l’agglomération.

X
X