La société belge qui doit implanter son usine entre Saint-Georges sur l’Aa et Bourbourg n’est pas restée insensible à la manifestation de riverains qui s’est déroulée mercredi. Inquiets, de nombreux habitants et associatifs ont défilé pour dire non au projet, et pour exprimer leurs inquiétudes sur d’éventuelles nuisances. La société spécialisée dans les frites surgelées a décidé de réagir en appelant au dialogue.

Ecoutez Raphaël Tassart, porte parole de Clarebout Potatoes :

Une nouvelle enquête publique se déroulera à la fin du mois. Notez que l’entreprise précise que son site proche de la frontière belge, n’a rien à voir en terme de taille et de structure, avec le projet prochainement développé dans le Dunkerquois.

X
X