La fin de semaine dernière a été émaillée par un incident grave chez ArcelorMittal, une explosion dans le Haut Fourneau N°4, qui heureusement n’a pas fait de victimes (© Delta FM)

Les syndicalistes alertent l’opinion publique régulièrement sur la multiplication des incidents dans l’enceinte du site d’ArcelorMittal. Ces dernières années, plusieurs salariés ont trouvé la mort dans l’exercice de leur fonction et vendredi dernier, l’explosion d’une poche de gaz a ébranlé tout le Dunkerquois. Pour la CGT, c’est clair, il existe un problème de fond qu’il faut résoudre pour éviter un drame. Les questions sont sur la table : recours à l’intérim de plus en plus fréquent, les rendements du site qui doivent être importants et qui font peut-être prendre plus de risques. Les problèmes sont sur la table.

La direction assure tout mettre en œuvre pour la sécurité des milliers de travailleurs du site, mais pour Bernard Collin, délégué syndical, il reste du travail :

X
X