Le nouveau-né aurait été retrouvé à proximité de ce cette intersection route de Bourbourg

Une information judiciaire ouverte après la découverte d’un nourrisson retrouvé mort sur un trottoir samedi soir à Cappelle la Grande. La mère a été entendue par la police. Cette étudiante en droit de 21 ans a livré un récit de déni de grossesse. Elle a déclaré avoir mis au monde son enfant toute seule chez ses parents. Elle explique qu’en entendant son père arriver, elle a jeté le nouveau né par la fenêtre, et selon ses dires, il était mort né. Elle devrait être mise en examen pour infanticide.

C’est un passant qui a fait la macabre découverte samedi soir, aux alentours de minuit, route de Bourbourg. Une enquête de voisinage a permis de retrouver rapidement la mère du nourrisson. Placée en garde à vue, elle a livré sa version des faits aux policiers. Reportage :

Les résultats de l’autopsie réalisée lundi ont révélé que le bébé était né vivant et que c’est sa chute qui a provoqué sa mort. Autres éléments révélés : les enquêteurs ont découverts de mails et textos échangés entre la jeune femme et le père du nourrisson dans lesquels il est question d’avortement. Une découverte qui met à mal la version du déni de grossesse. Le parquet de Dunkerque a requis la mise en examen et le placement en détention provisoire de la jeune femme. Les parents de la jeune femme ont également été placés en garde à vue “pour déterminer si des faits peuvent leur être reprochés”, a indiqué le procureur.

X
X