La ville de Cappelle la Grande respire un peu financièrement. Endettée, au bord de la tutelle en 2013, il aura donc fallu 5 ans au maire et à son équipe pour redresser les finances de la Ville. Les efforts ont été nombreux : retour sur la gratuité de certains équipements, vente de quelques éléments du patrimoine, baisse des subventions aux associations et maîtrise des dépenses. Aujourd’hui, le résultat est là, puisque les comptes sont repassés dans le vert. La ville va pouvoir investir en 2018 et notamment rénover certains de ses équipements.

Au prix de gros efforts financiers avec la baisse importante des subventions aux associations, ainsi qu’une maîtrise drastique des dépenses, Cappelle la Grande a redressé la barre. La ville est saine financièrement. Le maire, Léon Devloies :

X
X