A sa création, les effectifs de l’unité d’hospitalisation adultes Jean-Baptiste Pussin devaient être de 42, ils ne sont finalement que 36, et 7 personnes sont en arrêt (© Delta FM)

Ce mardi, on comptait 72 % de grévistes à l’EPSM des Flandres, établissement public de santé mentale, à Cappelle la Grande. Les infirmiers de l’unité Jean Baptiste Pussin dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail. En effet, en sous-effectif, il devient très difficile de faire fonctionner le service. Pendant une semaine, ils ont donc décidé de se rassembler devant l’établissement avant et après chaque prise de poste. Le mouvement pourrait être reconduit si aucune solution n’est proposée par la direction.

Les infirmiers, fatigués, ont décidé de dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail. Et ce mardi, on comptait 72 % grévistes. Michel Delannoy, infirmier et secrétaire de la CGT de l’EPSM des Flandres :

Les salariés réclament 2 postes d’infirmiers supplémentaires et des indemnités pour assurer le fonctionnement de l’établissement et la prise des congés. Une réunion est prévue prochainement entre la direction et les syndicats.

X
X