Bruno Lemaire rassurant avec les salariés d’Arcelor Mittal. Le ministre de l’économie était en visite sur le site ce jeudi, l’occasion pour lui de rappeler l’engagement de l’Etat face à la décision américaine de taxer l’acier venu de l’étranger. Ce qui pourrait avoir des conséquences pour les usines du monde entier, et donc pour le site dunkerquois, l’un des plus importants du monde. Bruno Lemaire a annoncé ne pas être inquiet pour un site ultra-compétitif, qui embauche et qui se modernise. Le ministre poursuit sa visite ce vendredi à Dunkerque, il se rendra notamment au CEFRAL.

Chaque année, de nouveaux records de production sont battus à Arcelor, et la santé financière du groupe est au beau fixe. Pour le ministre de l’économie, il n’y a aucun souci à se faire pour le site dunkerquois et ses 3 000 emplois :

Pour ces entreprises plus fragiles, le ministre annonce vouloir se battre et a un message pour les américains :

X
X