Les dégâts étaient considérables dans cette école de Bourbourg. (© DeltaFM)

Delta FM vous parlait dès lundi matin de ces dégradations dans les écoles primaires et maternelles Billaut de Bourbourg. Toutes les salles de classes, le réfectoire, les bureaux administratifs avaient été vandalisés. Grâce à un grand élan de générosité, les cours ont pu reprendre dès mardi, dans des conditions quasi-normales. 

Au plus fort de la mobilisation, une centaine de personnes était là, les manches remontées, pour nettoyer, ranger, réparer, pour tenter d’effacer les stigmates de ces dégradations totalement gratuites. Un temps annoncée jeudi, la réouverture de l’école a pu avoir lieu dès mardi matin, en maternelle comme en primaire, grâce au concours des services techniques de la ville et de plusieurs entreprises spécialisées qui ont pu faire le nécessaire, notamment sur le cas un peu plus délicat du réfectoire où les normes d’hygiène sont à respecter scrupuleusement. Les 140 enfants de l’école sont donc retournés en classe mardi dans des conditions quasi-normales, mais il reste encore à faire, notamment des réparations de vitres et de la menuiserie, des commandes ont été passées par la commune.

3 ados ont été interpellés dans ce dossier, tous mineurs.

Des adolescents qui ont filmé leurs actes et ont partagé les vidéos sur les réseaux sociaux. Le premier, âgé de 12 ans, a été présenté dans la foulée de sa garde à vue à un juge pour enfant. Les deux autres, âgés de 13 et 15 ans, seront présentés au tribunal en mai prochain pour répondre de leurs actes. L’enquête se poursuit. En parallèle, le maire, Eric Gens, joint par Delta FM est très remonté, il aimerait aussi que les parents de ces jeunes, soient mis en cause, sans savoir pour l’instant sous quelle forme. La mairie attend désormais de faire jouer les assurances.


X
X