Un an après la fermeture de SRD, que sont devenus les anciens salariés de la raffinerie de Dunkerque ? 76% ont retrouvés un travail, dans des conditions moindre que ce qu’ils avaient chez SRD. Les anciens qui viennent de clore les comptes du CE. Il reste 50 000 €. Ils ont décidé de reverser cette somme à des associations caritatives, notamment “Ecoute ton Cœur”, “Injeno”, les orphelins des pompiers et une association de lutte contre la sclérose en plaques.

Il y a un an, une des plus vieilles industries du Dunkerquois fermait. Plus d’une centaine de salariés qui se retrouvaient sur le carreau. Un an après, les salariés ont-ils retrouvé du travail ? Mickaël Desmadrille, responsable du comité d’entreprise à l’époque :

Les comptes du CE viennent d’être clôturés, et il restait de l’argent, 50 000 €. Plutôt que de laisser cette somme à Colas, le propriétaire du site, les anciens salariés ont choisi de la donner à des associations caritatives :

Selon nos informations, le démantèlement et surtout la dépollution du site de SRD, à la charge de Colas, auraient pris du retard. Les opérations, qui coutent plusieurs millions d’euros, devaient être terminées pour la mi-2018. Ce ne sera sans doute pas le cas.

X
X