La société DER KREIS rassemblait les dossiers des victimes cet après-midi à Cappelle-la-Grande. (© deltafm)

C’est l’engagement pris aujourd’hui par le fournisseur exclusif des cuisines de DLB, le groupe allemand DER KREIS. Son directeur, Pascal Larger, a fait le déplacement aujourd’hui à Cappelle la Grande pour rassurer les victimes de l’entrepreneur peu scrupuleux : André Decroix. La société de ce dernier a récemment été liquidée, laissant des dizaines de familles dans l’embarras, avec des milliers d’euros d’acomptes versés. 

Alors que ces clients étaient dans l’attente des suites judiciaires de ce dossier, le patron de DER KREIS, a annoncé qu’il honorerait les commandes passées à DLB. En plus, les clients lésés ne perdront pas leurs acomptes !!

La société allemande a d’ores et déjà pris contact avec le collectif des victimes, et a commencé à rassembler les dossiers ce jeudi après-midi à Cappelle la Grande. Aucun délai n’est fixé, mais Pascal Larger s’y est engagé : les cuisines seront livrées pour les clients qui le souhaitent. C’est également une question d’image de sa société, elle aussi victime des agissements d’André Decroix dans ce dossier.

Chez les clients, c’était bien sûr le soulagement qui dominait. Côté judiciaire, une réunion est programmée le 22 février prochain entre les victimes et leur avocate, Me Catrix. 

Côté DLB Meuble, la situation n’évolue pas et les chances pour les clients de revoir leurs acomptes semblent minces…

X
X