Wylder est menacé… Suite aux annonces du rectorat, le village a appris que son école, qui ne comporte que deux classes, devra en supprimer une, et donc proposer une classe unique pour les maternelles et les primaires. Et ce n’est pas tout, si la décision est maintenue, l’établissement ne pourra plus accepter les enfants de moins de 5 ans, même ceux déjà inscrits. Les parents d’élèves et la maire de Wylder le craignent, cette classe unique signe la mort de l’école mais aussi la mort du village.

L’établissement ne compte déjà que deux classes : une pour les maternelles et une pour les primaires. Si la décision est maintenue, en septembre, les 24 élèves seront donc regroupés et ils n’auront plus qu’une seule institutrice. Une situation inacceptable pour Anne-Sophie Gibello-Sacco, représentante des parents d’élèves :

L’établissement devra aussi refuser les enfants de moins de 5 ans à la rentrée. Conséquence : des fratries devraient quitter l’école qui se viderait petit à petit de ses élèves et fermerait définitivement ses portes. Un coup dur pour Catherine Clicteur, maire de Wylder :

 

X
X