Voilà 5 ans qu’une guerre ouverte secoue le village. Elle oppose le maire, Jean-Luc Goetbloet, et une employée municipale : Cathy Tison. Cette dernière, co-animatrice du Jardin d’enfants, a été révoquée en 2014 après avoir distribué des tracts d’opposition au maire en place. Une révocation jugée récemment abusive par le tribunal administratif, qui a même décidé de dédommager Cathy Tison. Le maire peut encore faire appel de cette décision. D’ici là, le torchon brûle en mairie de Spycker.

Voilà des mois, voire des années qu’une bataille judiciaire est engagée entre Cathy Tison d’un côté, ancienne animatrice au Jardin d’enfant (fermé depuis), et Jean-Luc Goetbloet, le maire de la commune. Une nouvelle manche a été remportée par l’employée municipale devant le tribunal administratif. Explications :

X
X