4 hommes, soupçonnés d’appartenir à un réseau de passeur sur le Dunkerquois ont été condamnés hier à de la prison ferme. Des peines allant de 1 à 5 ans prononcées par le tribunal correctionnel de Dunkerque. D’origines kurdes et pakistanaises, ils avaient été interpellés en septembre et novembre 2015. Ils exerçaient leur trafic dans l’ancien camp de migrants de Téteghem. Un réseau dont le chef présumé était aussi en lien avec un autre réseau à Paris pour faire passer outre-Manche des Vietnamiens.

C’est une enquête et des interceptions téléphoniques qui ont mis fin en septembre 2015 à un réseau de passeurs qui exerçait dans l’ancien camp de migrants de Téteghem. Compte rendu d’audience :

X
X