Après une première manifestation jeudi, les grévistes ont rebattu le pavé aujourd’hui. Il y a eu des distributions de tracts au niveau de la centrale de Gravelines, et puis le cortège de manifestants défile en ce moment dans les rues de Dunkerque, on voit des drapeaux de la CGT, de Sud Solidaires. Environ 2.000 personnes sont mobilisées.On retrouve des salariés d’Aluminium Dunkerque, Coca Cola, du port, de la centrale bien sûr, mais aussi d’Arcelor, Copenord, des cheminots, des territoriaux de Dunkerque et Grande-Synthe, des politiques aussi…

La semaine dernière, les manifestants, qu’ils soient cheminots, hospitaliers, enseignants, salariés du public et du privé, avaient prévenu que la journée de jeudi n’était qu’une première étape dans la lutte contre la réforme des retraites. Avec cette deuxième journée d’action, ils prouvent qu’ils sont prêts à entamer un conflit sur le long terme :

Les actions sont multiples dans la région. Ce midi, une opération escargot s’est tenue sur l’A16 pour protester contre la réforme des retraites. L’action a débuté dans le Pas de Calais, entre Calais et Oye-Plage, puis dans l’autre sens jusqu’à Marquise. Opération qui a entraîné jusqu’à 20 kilomètres de bouchons.
Et en début d’après midi, opération escargot aussi sur la D601 entre Gravelines et Dunkerque, la circulation a été fortement perturbée.
Pour ce qui est des suites du mouvement, à la SNCF, la grève a été reconduite à plus de 70% des cheminots dunkerquois. Notez que la gare de Dunkerque sera ouverte demain. Il y aura 1 seul train, un TGV pour Paris à 6h32.

X
X