C’est une affaire que Delta FM vous révélait en exclusivité dès hier midi. Après sa garde à vue, l’élu devait être mis en examen hier dans la soirée. L’enquête, qui a permis d’arrêter Stéphane Bak pour les mêmes faits la semaine dernière, a donc mené les enquêteurs à un ordinateur d’Eric Kempe. Il a été relâché et placé sous contrôle judiciaire. Hier soir, le maire de Téteghem, Franck Dhersin, a réuni en urgence ses adjoints. Il les a informé de la situation et ont décidé d’intégrer une délibération pour retirer les délégations d’Eric Kempe au prochain conseil municipal. L’enquête se poursuit.

X
X