La direction des pompiers du Nord avait attaqué les syndicats de pompiers devant les tribunaux pour qu’ils retirent les inscriptions sur les façades des centres de secours et des engins. Le SDIS réclamait la suppression des affiches et des appels à la grève sur le net. La justice n’a suivi aucune de ses demandes et donne raison aux syndicats. Une médiation entre la direction et ces derniers devrait être menée dans les jours qui viennent. En attendant, les inscriptions sur les camions et les façades restent en place.

X
X