Un n° spécial est mis en place pour avoir d'autres détails, 03 20 30 58 00. (© Delta FM (Illustration))

Face à la propagation de la Covid-19, de nouvelles mesures sont annoncées pour le Dunkerquois et la CCHF depuis mercredi et la venue du ministre de la Santé à Dunkerque. Les détails viennent de nous être communiqués.

 

Ce que l’on savait déjà.

L’obligation du port du masque est généralisée à toutes les agglomérations de la CUD et de la CCHF, c’est-à-dire à toutes les zones urbanisées de ces territoires. Cette obligation s’applique également aux plages. En complément du couvre-feu qui reste en vigueur, un confinement strict est mis en place le week-end en journée de 6h à 18h. Cette mesure sera en vigueur dès ce soir. Le week-end tous les commerces seront fermés hormis ceux de premières nécessités.

Durant ces périodes de confinement, les déplacements hors du domicile sont interdits sauf pour les motifs dérogatoires suivants  :

– les déplacements liés à une activité professionnelle ou à l’achat de fournitures liées à l’exercice d’une activité professionnelle ;

– les déplacements liés à l’achat de produits de première nécessité, des retraits de commande, des livraisons à domicile ainsi que pour les déménagements ;

– les déplacements pour motif médical ;

– les déplacements motivés par un motif familial impérieux ;

– les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;

– les déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ou pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité ;

– les déplacements pour se rendre dans un service public ou chez un professionnel du droit pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;

– les déplacements à destination ou en provenance d’un lieu de culte ;

– les déplacements liés à des transits ferroviaires, aériens ou en bus pour des déplacements de longue distance ;

– les déplacements liés à la participation à des rassemblements, réunions ou activités autorisés par le décret du 29 octobre 2020 sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public ;

– les déplacements liés à l’activité physique individuelle et à la sortie des animaux de compagnie pour une durée maximale d’une heure et dans un rayon de 5 km autour du domicile.

Toutes les personnes devront se munir d’une attestation. Il est à noter qu’un départ en vacances n’est pas considéré comme un motif valable de déplacement dérogatoire.

Tous les jours de la semaine, les commerces, espaces commerciaux ou unités commerciales (y compris distribués par des allées extérieures) de plus de 5.000 m², à l’exception des commerces alimentaires et des pharmacies, seront fermés. Ces commerces pourront toutefois continuer une activité de retrait de commande en extérieur.

Dans l’ensemble du département du Nord, la consommation d’alcool et la diffusion de musique amplifiée sont interdites sur la voie publique. L’objectif reste d’éviter les rassemblements propices à la propagation du virus.

Ce que la Préfecture vient de nous annoncer.

Alors quels week-ends sont concernés par le confinement. Pour l’instant celui qui arrive et le prochain, celui du 6 mars. Un renforcement des mesures sanitaires va être effectué : campagne de dépistages, déploiement des tests salivaires et aide à l’isolement, accélération de la vaccination. Le dispositif des médiateurs de « Lutte anti Covid » a été mis en place au Kursaal de Dunkerque à partir du 18 février. Initialement prévue pour deux jours, l’opération de dépistage à Dunkerque a été prolongée sans interruption depuis lors et durera a minima jusqu’au 5 mars. De nouveaux sites de dépistages seront déployés dès les prochains jours dans les deux territoires.

Concernant le suivi de l’isolement, des visites d’infirmiers à domicile ont été mises en place sur le territoire et vont perdurer : toute personne testée positive qui le souhaite peut bénéficier gratuitement de cette visite dans les 24h suivant l’appel de l’Assurance Maladie.

Quadruplement des doses de vaccin disponibles : un plan de vaccination du Dunquerkois a été décidé pour accélérer l’administration de doses dans ce secteur. Alors que, selon la répartition des doses disponibles dans la région au regard de la population, 6 500 vaccins étaient initialement prévus au mois de mars pour ce territoire, ce sont finalement 25 600 doses qui vont être livrées, soit quatre fois plus. Les forces de sécurité intérieure sont mobilisées afin de veiller au respect du confinement, tout comme les services de l’État en charge du contrôle des commerces.

Pour connaître l’ensemble des informations et des recommandations sur ces mesures, une cellule d’information du public est ouverte, 03 20 30 58 00.

X
X