Le département du Nord est repassé en zone rouge, ce week-end ! Ça veut dire que la circulation du covid est plus importante. Les “taux d’incidence” et de “positivité” ne cessent de croître. Le taux d’incidence (nombre de cas confirmés pour 100 000 habitants sur 7 jours glissants) s’élève à 64,3 pour le Nord contre 37 au 1er septembre… Il est particulièrement important dans la Métropole Européenne de Lille (65) où le brassage de populations et les rassemblements sont propices à une diffusion rapide du virus. Autre constat, la transmission du virus est particulièrement élevée sur la tranche d’âge 15-45, en particulier chez les 20-30 ans (85,8). Par ailleurs, 13 des 24 clusters actifs en région sont situés dans le Nord.

Compte-tenu de cette situation le préfet a pris les mesures suivantes :

Sur l’ensemble du département à compter de ce jour :
– L’interdiction des événements de plus de 5000 personnes
Aucune dérogation ne sera délivrée aux organisateurs qui doivent, par conséquent, veiller à limiter la jauge d’accueil des manifestations.

– L’obligation pour les ERP de type CTS, L, PA, P, R, X (cinémas, salles de spectacles…) accueillant du public en statique de respecter la distance minimum d’un siège entre deux groupes respectifs de 10 personnes maximum.

Sur le territoire de la MEL à compter de ce jour :
Les restaurants, débits de boissons et assimilés et commerces d’alimentation générale ont désormais une obligation de fermeture de 00h30 à 06h00 pour une durée de 15 jours.
Cette mesure s’accompagnera du renforcement des contrôles et des verbalisations. 

Pour renforcer le volet préventif, des opérations de dépistage sont d’ores et déjà programmées dans les jours à venir dans différents lieux du département (Waziers, Feignies, Villeneuve d’Ascq, Seclin, Douchy-les-Mines, Lompret, Pérenchies et Verlinghem, Saultain, Socx et Bissezeele, Saint-Saulve, Touflers) et d’autres sont en cours de planification.

Les actions de communication et de sensibilisation aux gestes barrière et au dépistage seront par ailleurs renforcées, notamment à l’égard des étudiants et des jeunes adultes au sein des milieux festifs. Des actions de prévention et de dépistage vont également être organisées dès la rentrée avec les universités et les associations d’étudiants.

X
X