"Aidez-nous à payer le RSA", c’est l’appel au secours lancé par les présidents du Nord et du Pas-de-Calais à l’Etat (© Delta FM)

Les présidents des départements, un de gauche et un de droite, lancent un appel au secours commun. Dans une région fortement touchée par le chômage, le versement des aides aux personnes les plus démunies coûte chaque année 563 millions au département du Pas-de-Calais, et 892 millions d’euros à celui du Nord. Les recettes ne suffisent plus à verser ces aides, et le reste à charge par habitant augmente. Les départements proposent donc à l’Etat d’en payer une partie (la différence par rapport à la moyenne nationale). La proposition sera soumise au premier ministre Manuel Valls ce mercredi, lors de sa visite dans le Pas-de-Calais. S’il accepte, la participation de l’Etat pour l’ensemble des départements français serait de 1,10 milliards d’euros.

Dans le Nord, 500 000 personnes touchent le RSA. Dans le Pas-de-Calais, c’est 177 000. Si on cumule avec l’APA pour les personnes âgées et la PCH pour les personnes handicapées, le département du Pas-de-Calais verse chaque année 563 millions d’euros d’aides aux plus démunis, et celui du Nord 892 millions. De l’argent qui, du coup, ne peut pas être mis ailleurs. Et c’est bien ça le problème :

X
X