Lylian Legrand a plaidé non coupable ce lundi lors du premier jour de son procès aux Assises du Nord… Le gendarme de 45 ans comparaît pour meurtre et tentative de viol sur une étudiante de Wizernes en 1995… 17 ans après les faits, les progrès de la science ont permis d’identifier l’ADN de Lylian Legrand sur le peignoir de la victime. Son avocat a émis des doutes sur la fiabilité de cette preuve et a évoqué la piste d’un psychopathe belge dont les crimes présentent des similitudes avec cette affaire… piste trop vite écartée selon maître Dupond-Moretti. Son client risque la prison à perpétuité, verdict vendredi.

Stéphanie Fauviaux a-t-elle été victime d’un psychopathe belge ? C’est l’hypothèse avancée par Maître Dupond-Moretti. Pour lui, la justice s’est peut-être un peu précipitée sur un coupable providentiel, oubliant les autres pistes :

Lylian Legrand risque la prison à perpétuité, verdict vendredi.

X
X