© Delta FM

Les inspecteurs du travail ont désormais davantage de pouvoirs, avec la loi travail. Dans les Hauts de France, sur les 10 premiers mois de l’année, ils ont dressé 355 PV, fait arrêter 325 chantiers, mais aussi distillé leurs conseils, plus de 88 000 fois ! Ils luttent notamment contre le travail au noir, les travailleurs détachés dans le non respect de la réglementation, mais aussi les manquements aux obligations de sécurité qui mettent en danger les salariés.

Lors de son bilan annuel présenté la semaine dernière, la Direccte, Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi, a évoqué les avantages de la loi Travail pour les travailleurs. Elle donne notamment plus de pouvoirs aux inspecteurs du travail pour contrôler les employeurs. Jean-François Bénévise, directeur régional de la Direccte :

Autre sujet qui fâche : les travailleurs détachés. Contrairement aux idées reçues, cette pratique est légale… mais une entreprise n’a pas le droit de faire travailler un Roumain ou un Portugais pour 500 euros par mois, loin de là ! Les détails de Brigitte Karsenti, directrice adjointe de la Direccte Hauts de France :

X
X