Les agressions contre les élus locaux ont progressé en 2020 par rapport à 2019... (© Delta FM)

Les maires ne se sentent plus assez protégés…

Fin décembre, deux élus de la majorité à Saint-Pierre-des-Corps près de Tours en Indre-et-Loire ont été victimes d’incendies criminels. Et selon l’AMF, l’Association des Maires de France, 233 édiles ont été agressés en 2020 contre 198 en 2019. Dans la Région aussi, les violences sont de plus en plus nombreuses, verbales mais aussi physiques. Des élus qui sont responsables de tout et qui n’en peuvent plus…

Une grande réunion a été organisée en décembre dernier en présence de sénateurs et de nombreux maires pour témoigner de ces incivilités, rappeler ce qu’ils avaient le droit de faire. Une délégation a été nommée pour édicter un guide pour justement aider les édiles qui se sentent menacer. Reportage Delta FM.

 

 


X
X