Ils ont été réceptionnés et stockés à Calais. L’hôpital calaisien est central, il est équipé depuis la semaine dernière des fameux congélateurs permettant de maintenir le vaccin de Pfizer à une température de -80°. Les premières doses du vaccin sont arrivées. Près de 5.000 doses étaient attendues. Elles pourrait être administrées dès ce mercredi à Calais, et d’ici quelques jours à Boulogne, Dunkerque, St Omer et Aire sur la Lys.

 

X
X