Quand les dérapages d’Emmanuel Macron permettent d’aider les associations d’aide aux migrants… C’est une info plutôt insolite : il y a un peu plus d’un mois, trois jeunes de la région ont eu l’idée de sortir des produits dérivés sur les petites phrases polémiques du Président de la République. « Traverser la rue pour trouver du boulot », « Gaulois réfractaires » ou encore « pognon de dingue ». Les jeunes créateurs en ont fait des T-shirt et des tasses, qu’ils vendent sur une boutique en ligne baptisée Enlysée. Et les ventes cartonnent. Vendredi, ils ont reversé 30 000 euros de bénéfice aux associations de Calais : Salam, l’auberge des migrants et la fondation Abbé Pierre.

30 000 euros ont été versés vendredi à plusieurs associations d’aide aux migrants et aux sans-abri. Les différents chèques ont été remis vendredi par de jeunes entrepreneurs. Il y a quelques mois, ils ont décidé d’utiliser les petites phrases d’Emmanuel Macron pour sortir des produits humoristiques. Les ventes ont cartonné… et ils ont donc décidé de reverser les bénéfices à plusieurs associations de Calais. Reportage :


X
X