Après la crise du covid, les friteries n'avaient pas besoin de ça... (© Delta FM)

La frite, c’est pas vraiment la fête en ce moment…

L‘huile de tournesol en France est de plus en plus rare. C’est l’une des nombreuses conséquences de la guerre en Ukraine. Les prix sont également en forte hausse, près de 30%. Du coup, l’un des commerces les plus emblématiques des Hauts-de-France, les friteries, est en grande difficulté. Des marges qui baissent, des prix qui augmentent, des clients moins présents… Certaines ont dû fermer, d’autres se demandent bien à quoi vont ressembler les prochains mois…

Reportage Delta FM avec Monster Frite, à Saint-Pol-sur-Mer.

 

 


X
X