Certains centres sont complets plusieurs semaines, voire plusieurs mois. (© Delta FM)

Depuis la prise de parole du chef de l’État lundi, les prises de rendez-vous pour un vaccin anti-covid-19 se multiplient dans la région comme partout en France. Dès mardi matin, les candidats aux piqûres étaient très nombreux. Un système qui va sans doute évoluer un peu partout.

70, 80, 90 minutes d’attente, voici ce qui vous attend quand vous débarquez sur le site Doctolib si vous cherchez à vous faire vacciner, c’est la première conséquence des annonces d’Emmanuel Macron lundi. L’organisation de la vaccination va évidemment être bouleversée dans la région. Certains centres comme à l’hôpital de Dunkerque avaient tellement de mal à trouver des candidats qu’ils ne demandaient même plus de prise de rendez-vous, vous débarquiez et hop vous étiez piqué. Évidemment c’est terminé, les créneaux sont complets jusque mi-août au CHD.

Depuis quelques semaines, les centres dans le Nord et le Pas-de-Calais étaient les mêmes pour tout le monde, soignants et non-soignants. Des séparations vont sans doute de nouveau être mises en place, professionnels de santé d’un côté, grand public de l’autre…

Les organisateurs sont à bout de souffle, Croix Rouge, bénévoles, employés de mairie… Certains centres sont ouverts 7j/7, il va donc falloir recruter. Peut-être ouvrir d’autres centres.  Des responsables d’hôpitaux nous confiaient que dans la Région il serait aussi fait davantage appel aux autres solutions de vaccination, pharmacies et médecins de ville.

X
X