Drop

Les associations d’aide aux migrants dénoncent un harcèlement policier à l’encontre des bénévoles, à Calais et à Dunkerque. Plusieurs associations, dont l’auberge des migrants, ont publié un rapport concernant le harcèlement policier des bénévoles. Entre novembre 2017 et juillet 2018, elles relèvent 37 incidents de violence physiques, et 104 incidents de violences verbales de la part des forces de l’ordre. Par ailleurs, une grande opération de contrôle avait lieu à la frontière ce mardi, par la compagnie de gendarmerie de Dunkerque-Hoymille. Et selon le Phare Dunkerquois, 11 personnes en situation irrégulière ont été interpellés. Ils étaient à bord d’un bus, ils ont été arrêtés à Bray-Dunes, au niveau du poste frontière du Perroquet. Ils ont été remis à la police aux frontières.

X
X